Les coûts

16 avril 2004
Une facture salée
Une facture salée

Les NLFA coûtent cher. Sur cette photo datant de 2004, Max Friedli (directeur de l’Office fédéral des transports, à gauche), Pierre-André Meyrat (Administration des finances, au centre) et Peter Siegenthaler (directeur de l’Administration fédérale des finances) parlent des coûts supplémentaires. (2004, Keystone)

Un rapport publié en 2003 indiquait que le coût du tunnel du Gothard pourrait augmenter de 516 millions et celui du Lötschberg de près de 300 millions. Dès la fin des années 1980, le financement des NLFA alimente un vif débat au sein de la Délégation de surveillance, de l'Office fédéral des transports, des groupes de travail de l'administration et des directions des travaux. En 2014, l'Office fédéral des transports estime les coûts à 18,2 milliards de francs (prix de 1998).

« Selon les données actuellement disponibles, le coût final de l’ensemble des projets NLFA s’élève à 15 811 millions de francs au 31 décembre 2003. »

Office fédéral des transports, Rapport extraordinaire sur l’évolution des coûts, p. 5, 16.04.2004

Regionaljournal Zentralschweiz: Gespräch mit unterschiedlichen Exponenten

1988, Emission radio: 1988 SRF, avec l’aimable autorisation. Première transmission: 15 février 1988, «Journal régional de la Suisse centrale»

Émission Regionaljournal Zentralschweiz: Entretiens avec des spécialistes, 1988 (Emission radio: 1988 SRF, avec l’aimable autorisation. Première transmission: 15 février 1988, «Journal régional de la Suisse centrale»)

15.811 mia de francs

montant estimé en 2003 pour tous les projets NLFA (prix 1998), soit 1.1 milliard de plus que lors de l'estimation précédente.

53 %

les coûts estimés pour le projet NLFA augmentent de 53 pourcent entre 1998 et 2010. Cette augmentation est due, entre autres, aux mesures prises pour accroître la sécurité et aux adaptations à l'état de la technique.

18.685 mia de francs

montant estimé en 2010 pour tous les projets NLFA (prix 1998)

Partager cette page