Feu vert pour la variante réseau

20 février 1995
Un pays troué comme du fromage
Un pays troué comme du fromage

La variante en réseau dote la Suisse d’au moins trois nouveaux tunnels. Si l’on prend aussi en compte les voies d’accès au tunnel et les tunnels routiers, elle fait de la Suisse un véritable Emmental. (2011, enotrac Engeneering)

En 1995, le Conseil fédéral confirme le choix de la variante réseau pour les NLFA, avec la construction des deux tunnels de base au Gothard et au Lötschberg. Il charge le Département des finances de présenter un nouveau modèle de financement. Le président de la Confédération, Kaspar Villiger, et les conseillers fédéraux Adolf Ogi et Otto Stich informent la population.

« Par leur vote du 4 octobre 1991 sur la construction des lignes ferroviaires suisses à travers les Alpes, les Chambres ont approuvé le principe des deux axes de transit. »

DFTCE, Note de discussion pour le Conseil fédéral, 13.02.1995

Les tunnels suisses

2016 (Swisstopo)

Les tunnels suisses

2016 (Swisstopo)

Les tunnels suisses

2016 (Swisstopo)

0.3 %

du produit intérieur brut est consacré chaque année à la construction des NLFA.

2 fois

Le Conseil fédéral part de l'hypothèse que le trafic de marchandises à travers les Alpes doublera dans les 25 à 30 prochaines années.

3-4 mio de passages de poids lourds

générées par les NLFA correspondent chaque année à 3 à 4 millions de passages de poids lourds.

Partager cette page