Non à l’EEE

6 décembre 1992
La naissance d’un meneur
La naissance d’un meneur

En 1992, le peuple refuse, à une courte majorité, d’adhérer à l’EEE : le monde politique et l’opinion publique libérale sont choqués. Le conseiller national UDC Christoph Blocher a su mener le camp du non à la victoire. (1992, Keystone)

Le 6 décembre 1992, le peuple suisse rejette, par 50,3 % de la population et 14,5 cantons, l'adhésion à l'Espace économique européen; La décision a des répercussions sur le projet NLFA et sur la façon de transférer le trafic de marchandises de la route au rail. La Communauté européenne exige une renégociation des décisions relatives à la politique des transports. En 2000, le Parlement approuve les accords dits bilatéraux.

« Une nouvelle réalité européenne verra le jour à l'aube de l’année 1993. »

Conseil fédéral, Explications sur le scrutin

Partager cette page