Route contre rail

25 juin 1965
Libre accès pour des citoyens libres
Libre accès pour des citoyens libres

Après quinze années de planification et de travaux, le tunnel routier du Gothard ouvre au public en 1980. Chacun peut désormais mettre le cap au sud et traverser les Alpes par ses propres moyens; le car postal ne circule lui qu’à titre exceptionnel. En 2015, le peuple approuve un projet de deuxième tunnel routier à travers le Gothard. (1980, Bibliothèque EPF Zurich)

En 1965, le Parlement se prononce en faveur de la construction d'un tunnel routier à travers le Gothard. Un vent d'euphorie souffle sur la motorisation de masse. L'automobile, tout juste démocratisée, ne semble plus devoir connaitre de limites. Le chantier du tunnel débute en 1970 pour s'achever dix ans plus tard. Les autorités estiment que le tunnel servira avant tout à absorber l'augmentation du transport de personnes. Mais le transport routier de marchandises n'est pas en reste et connaît également une forte hausse. Désormais, le trafic routier à travers les Alpes fait concurrence au rail.

« Ce tunnel n'est pas un corridor destiné au trafic lourd. »

Conseiller fédéral Hans Hürlimann, Discours d'inauguration du tunnel routier du Gothard, 05.09.1980
16'942 en mètres

la longueur du tunnel routier du Gothard.

7000 en moyenne annuelle, le nombre de véhicules

qui empruntent le col du Gothard en 1970, année du début de la construction du tunnel.

16'000 en moyenne journalière, le nombre de véhicules

qui traversent le tunnel du Gothard en 1980, année de son ouverture.

Partager cette page