Résultats pour Politique des transports

22 mai 1882

Inauguration du tunnel du Saint-Gothard

Au moment de son inauguration, le premier tunnel du Saint-Gothard est le plus long tunnel ferroviaire du monde. Il est en grande partie financé par des capitaux étrangers.

Visionner
19 mai 1906

Le second tunnel

Le tunnel du Simplon est la seconde ligne de chemin de fer à traverser les Alpes, après celle du Gothard. La Suisse romande est désormais reliée au sud.

Visionner
1 mai 1909

Nationalisation de la Société des chemins de fer du Gothard

Les CFF sont issus de la nationalisation des grandes compagnies suisses de chemins de fer privées. La dernière à s’y intégrer est la Société des chemins de fer du Gothard, qui s’avère être la ligne la plus rentable.

Visionner
20 juin 1970

Le plan du tunnel

Lorsque les spécialistes se prononcent en faveur de la construction d’un tunnel de base au Saint-Gothard, ils insistent sur le rôle éminent de la Suisse comme pays de transit au cœur de l’Europe.

Visionner
1971

Projet bloqué, à nouveau sur les rails

Suite à la crise économique au milieu des années 70, le projet du premier tunnel de base du Gothard ne passe pas la rampe.

Visionner
25 février 1977

La conception globale des transports

La coordination de la politique des transports et son financement par la Confédération constituent une base importante du projet NLFA.

Visionner
29 novembre 1989

La Suisse orientale doit renoncer à son rêve

La ligne ferroviaire à travers les Alpes orientales est un rêve de longue date pour la Suisse orientale. Cette option n’est pas retenue, mais la région est intégrée dans le projet de la variante réseau.

Visionner
4 octobre 1991

Le Parlement veut les NLFA

Le Parlement, s’appuyant sur des arguments de politique régionale, environnementale et européenne, se déclare favorable à la construction des NLFA.

Visionner
2 mai 1992

Accord avec l’Europe

Les responsables politiques négocient le projet avec l’Europe avant même que le peuple approuve le projet NLFA.

Visionner
27 septembre 1992

Oui aux NLFA

Le souverain accepte à une large majorité le projet NLFA, avec entre autre la construction des tunnels du Gothard, du Ceneri et du Lötschberg.

Visionner
2 février 1993

Les NLFA et l’Europe

Les représentants de l’économie et du monde politique voient d’emblée le projet NLFA comme un pas vers l’intégration de la Suisse dans l’Europe.

Visionner
20 février 1994

Oui à l’initiative des Alpes

L’acceptation par le peuple de l’initiative des Alpes crée la surprise et accélère le développement des NLFA.

Visionner
29 mai 1995

La politique des transports comme politique financière

Le conseiller fédéral Otto Stich est persuadé que les NLFA coûteront plus cher que les 14 milliards estimés.

Visionner
1 janvier 1999

Les CFF comme société anonyme

La réforme des chemins de fer 1 vise la libéralisation progressive des transports ferroviaires.

Visionner
21 mai 2000

Abandon de la limite des 28 tonnes

Les poids lourds de 40 tonnes ont désormais le droit de traverser la Suisse. En contrepartie, l’Union européenne accepte la redevance poids lourds.

Visionner
27 novembre 2000

Géologie et mensurations

La science comme garante du bon déroulement des travaux. Les connaissances en géologie facilitent la progression à travers la roche.

Visionner
20 mars 2009

Une étape à 5,4 milliards

Une enveloppe de 12 milliards de francs est nécessaire d’après les premières estimations. En 2009, le Parlement accorde une rallonge décisive de 5,4 milliards de francs.

Visionner
1 juin 2014

Un corridor de quatre mètres

Pour que les trains puissent convoyer de gros camions, il faut aménager non seulement les tunnels, mais aussi d’autres ouvrages ferroviaires.

Visionner