Des tunnels destinés aux loisirs

Excursion en train
Excursion en train

De nombreux voyageurs empruntent les liaisons ferroviaires à travers les Alpes pour leurs loisirs. Une publicité des CFF de 1958 dépeint une famille en vacances, dans le nouveau train à diesel TEE. Le train circule entre Zurich et le Benelux. (1958, SBB Historic)

Que ce soit pour le travail ou les loisirs, seul ou à plusieurs: si les voyageurs prennent le train pour de multiples raisons, tous n'ont pas le privilège de voyager en première classe (il existait même trois classes distinctes jusqu'en 1956). Une étude commandée par la Confédération en 2007 analyse le trafic à travers les Alpes. Elle montre que 77% des voyageurs sur la ligne du Gothard et 82% des voyageurs sur la ligne du Lötschberg prennent le train dans le cadre de leurs loisirs, des chiffres au-dessus de la moyenne nationale pour le transport de voyageurs. Sur la ligne du Gothard, les pendulaires représentent 6% des voyageurs et seulement 4% d'entre eux prennent le train pour effectuer des achats. Avec l'entrée en fonction du tunnel de base, la donne change: les statistiques de 2011 pour le Lötschberg indiquent une hausse du trafic pendulaire, qui passe de 4% à 9%, ainsi que du trafic pour raisons professionnelles en général, qui passe de 13% à 22%.

« Pour que les passagers puissent assurer eux-mêmes leur sauvetage, il est primordial de bien les informer. »

Pieter Zeilstra, lettre OFT, 26.04.2007

Partager cette page