Signes et numéros

De mystérieux numéros
De mystérieux numéros

Ce wagon désaffecté de British Rail a été mis en service en 1964. On peut encore y lire les chiffres et abréviations indispensables à son exploitation. (05.01.2009, Wikipedia)

Les trains qui parcourent le réseau NLFA sont parsemés de nombreux signes. Si ceux-ci ne disent rien aux novices, ils sont en revanche indispensables pour les exploitants des lignes ferroviaires et les cheminots. Le numéro permet d'identifier précisément le véhicule, car il fournit des informations sur le type de véhicule, le pays d'origine, la classe de wagon, la vitesse autorisée ou encore le système de chauffage. D'autres informations concernent le poids et la longueur, le système de freinage, la vitesse maximale, la tension d'alimentation électrique et le rayon de courbure minimal. Un train à deux niveaux traversant le Lötschberg, par exemple, portera le numéro Bt 50 85 26-94 934-4. Ces signes et numéros relèvent de ce qu'on appelle un macro-système technique. Ils sont aussi vitaux pour l'exploitation ferroviaire que les roues des véhicules qu'ils identifient!

« Les trains et les mouvements de manœuvre en pleine voie d’une direction portent des numéros pairs et ceux qui circulent en sens inverse portent des numéros impairs. »

OFT, PCT «Généralités», p. 52, 01.07.2016

L'histoire tragique de Sainte Barbara

18.03.2016, SRF

Die tragische Geschichte der Heiligen Barbara, 18.03.2016 (SRF)

numéro 50

signifie, dans la numérotation d'une voiture à deux niveaux circulant dans le Lötschberg: voiture voyageurs non climatisée. Celles-ci ne peuvent être utilisées qu'en Suisse.

numéro 85

signifie: Suisse.

numéro 6

signifie: voiture à deux niveaux.

Partager cette page