Une thèse au secours des NLFA

Un succès sur toute la ligne
Un succès sur toute la ligne

«Der alpenquerende Verkehr dargestellt am Ausbau einer neuen Eisenbahntransversale durch die Schweiz» Berne et Stuttgart 1985 (Contributions saint-galloises au tourisme et aux transports, vol. 11). (1985, Maison d'édition Haupt, Bern)

Au début des années 1980, le Conseil fédéral et le Parlement renoncent au projet d'une ligne de plaine à travers les Alpes. L'économiste Hans-Jörg Bertschi est piqué au vif. La thèse de doctorat qu'il présente en 1985 à l'Université de Saint-Gall, intitulée «Le trafic transalpin dans la perspective d'une nouvelle ligne ferroviaire à travers la Suisse» («Der alpenquerende Verkehr: dargestellt am Ausbau einer neuen Eisenbahntransversale durch die Schweiz»), expose sur quelque 700 pages la nécessité d'une nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes. L'ouvrage trouve un large écho auprès du public et remet à l'ordre du jour politique la question des lignes ferroviaires à travers les Alpes. Son auteur sera étroitement associé à la planification des NLFA et les résultats de ses recherches largement relayés dans les médias. L'ouvrage de Hans-Jörg Bertschi a déclenché la réalisation des NLFA, dont l'économiste restera du reste très proche en devenant par la suite président du conseil d'administration d'Hupac, l'une des entreprises phares de fret ferroviaire sur l'axe nord-sud.

« Les résultats de cette étude montrent que dans une perspective européenne, une nouvelle ligne de base présente des avantages économiques éclatants par rapport au statu quo. »

Hans-Jörg Bertschi, Synthèse à l’intention du Conseil de l’Europe, p. 15, 01.01.1986
16.3.2 numéro du dernier chapitre

de la thèse de Hans-Jörg Bertschi.

16 stratégies

«sans variables aléatoires liées à l'environnement» ont été identifiées par Bertschi pour une nouvelle ligne à travers les Alpes.

2050 année

limite temporelle des scénarios imaginés par Bertschi en 1985.

Partager cette page