Le Tessin à toute allure

Grande Lugano
Grande Lugano

Par beau temps, le rouge flamboyant de la gare de Lugano, rénovée en 2014, se détache dans le bleu du ciel. (2017, De Hp.Baumeler - propre oeuvre, Wikipedia)

Les plus belles et les plus anciennes gares de Suisse se trouvent à Locarno, Lugano et Bellinzone. À peine la construction de la ligne du Gothard a-t-elle été décidée, en 1868, que les Tessinois se sont mis au travail. En 1874, avant même que le tunnel soit percé et ouvre la voie au rail dans le canton, ces magnifiques bâtiments classiques se dressent déjà fièrement. À l'inverse, du côté nord, à Altdorf, Schwyz et Arth-Goldau, les gares ont piteuse allure. En effet, lorsque les habitants de Suisse centrale commencent les travaux, l'argent se fait déjà rare. Depuis lors, la plupart de ces gares ont toutefois été remplacées par de nouveaux bâtiments.

« Pour conclure, nous tenons encore à ajouter que les réclamations occasionnelles des hôteliers concernant les nuisances subies par leurs hôtes aux petites heures du matin en raison du bétail parqué en gare ont été entendues, puisque la circulation des wagons à bestiaux n’est autorisée qu’à partir de 6h45, avec l’arrivée du train de marchandises. »

Direction générale des CFF, Lettre au conseiller fédéral Josef Escher, 03.09.1953
38 mio de francs

coût effectif des chemins de fer du Tessin à la fin du XIXe siècle.

14.6 mio de francs

coût prévisionnel des chemins de fer du Tessin à la fin du XIXe siècle.

10.6 mio de francs

ou 28% du montant total du chantier des chemins de fer du Tessin - coût des gares de Bellinzona, Biasca, Cadenazzo, Locarno, Lugano et Chiasso.

Partager cette page